Ouranos

Selon le Groupe d�experts intergouvernemental sur l��volution du climat (GIEC), il existe un large consensus scientifique international voulant que les activit�s humaines et en particulier l�utilisation a grande �chelle de combustibles fossiles affectent le climat de la planete, entra�nant un r�chauffement rapide et substantiel. Un tel changement devrait etre accompagn� de modifications dans le r�gime des pr�cipitations, notamment en ce qui a trait a la fr�quence de certains �v�nements extremes. Les ph�nomenes m�t�orologiques majeurs survenus au Qu�bec au cours des dernieres d�cennies ont attir� l�attention sur sa vuln�rabilit� face a ce type d��v�nements. Au-dela des �v�nements extremes, plusieurs intervenants doivent d�ja composer avec les cons�quences positives ou n�gatives d�un climat en �volution et requierent l�appui d�Ouranos pour une adaptation a court terme. C�est dans ce contexte et pour assurer une meilleure ad�quation entre l�effort de recherche et les besoins des usagers, que le Gouvernement du Qu�bec, Environnement Canada et Hydro-Qu�bec ont cr��, en 2001, le consortium Ouranos auquel se sont joints quatre universit�s qu�b�coises et ult�rieurement, de nouveaux membres affili�s universitaires et industriels du Qu�bec et du Canada. Au cours des ann�es, de nombreux partenariats de recherche ont �t� cr��s avec les ministeres, universit�s et autres institutions publiques et priv�es permettant de r�unir au-dela de 450 chercheurs. Ce r�seau a maintenant atteint une grande maturit� qu�il convient de conserver et d�exploiter dans la mesure de son potentiel.